contact

Pour contacter la fondation GoodPlanet, envoyez-nous un e-mail à forets@goodplanet.org

Vous pouvez également nous écrire à :

  • Fondation GoodPlanet

    1 carrefour de Longchamp

    75116 PARIS
 

mentions légales

Droits de propriété du site

Les informations diffusées sur le site www.desforetsetdeshommes.org sont la propriété de GoodPlanet. La diffusion intégrale ou partielle sur des sites Internet privés des contenus (textes et images), sans accord de GoodPlanet, est interdite. La modification ou l’altération de ces informations est également interdite.

Malgré toute la rigueur apportée au contenu du site www.desforetsetdeshommes.org, GoodPlanet ne peut être tenue responsable des informations publiées. D’une manière générale, la fondation GoodPlanet ne saurait garantir la qualité et la compatibilité du site à un usage spécifique, ni que le site soit exhaustif ou dépourvu de toute erreur.

Toute utilisation d’information doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès du service Communication de GoodPlanet (communication@goodplanet.org). Celle-ci sera accordée si sa finalité est conforme à l’engagement de la fondation. La mise en place de liens hypertextes vers des pages ou des documents diffusés sur le site www.desforetsetdeshommes.org est autorisée si les liens garantissent la possibilité d’identifier l’origine du document. L’utilisateur devra en informer préalablement le service Communication de GoodPlanet (communication@goodplanet.org)

Ces informations ne doivent être utilisées qu’à des fins strictement professionnelles. Les utilisateurs sont responsables de l’usage qu’ils en font, conformément aux réglementations en vigueur (loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, dite « Loi Informatique et Liberté »).

Loi informatique et Libertés

La délibération n°2006-130 du 09/05/2006 dispense les associations à but non lucratif régies par la loi du 1er juillet 1901 de déclaration des traitements relatifs à la gestion des membres et donateurs. Le traitement de données personnelles ne fait donc pas l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). La dispense prévoit que seules peuvent être enregistrées les données relatives à l’identité, l’identité bancaire, vie associative à l’exception des données sensibles telles que les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, l’appartenance syndicale, l’état de santé ou la vie sexuelle des personnes, les infractions, condamnations ou mesure de justice. Ces données ne peuvent être conservées au delà de la démission ou de la radiation du membre (sauf s’il fait la demande contraire) et pour les donateurs au-delà de deux sollicitations restées infructueuses.

GoodPlanet s’engage à préserver la confidentialité des informations éventuellement fournies en ligne par l’internaute qui ne seront pas utilisées par d’autres entités que la fondation GoodPlanet. Conformément à l’article 34 de la loi « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978, l’utilisateur dispose d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données éventuelles qui le concernent. Il suffit d’en faire la demande par courrier simple à GoodPlanet, 1 Carrefour de Longchamp, Domaine de Longchamp, 75116 Paris.

GoodPlanet

Siège social - Domaine de Longchamp, 1 Carrefour de Longchamp 75116 PARIS

Numéro de publication au Journal officiel le 2005033

Récépissé de la Préfecture de Police 05/2802 dossier 00171796

 

partenaires

  • La Fondation Yves Rocher

    La Fondation Yves Rocher

    La Fondation Yves Rocher – Institut de France a vu le jour à l'initiative de Jacques Rocher, fils d'Yves Rocher, le créateur de la Cosmétique Végétale.

    La Fondation Yves Rocher contribue à la conduite d'actions locales et globales de conservation de la nature, de solidarité et d'éducation à l'environnement, dans plus de 50 pays du monde.

    Créée en 1991 et placée sous l'égide de l'Institut de France en 2001, la Fondation Yves Rocher œuvre pour un "monde plus vert" au travers de 2 actions phares : le Prix "Terre de Femmes" et l'opération "Plantons pour la Planète".

  • FEM

    FEM

    Le Fonds pour l’Environnement Mondial est aujourd’hui la principale source publique de financement des projets d’amélioration de l’état environnemental de la planète. Il a accordé des aides à hauteur de 9 milliards de dollars sur ses fonds propres et mobilisé plus de 40 milliards de dollars de cofinancement à l’appui de plus de 2 700 projets dans plus de 165 pays. De plus, le FEM a constitué une enveloppe financière distincte de 250 millions de dollars et 750 millions de dollars de cofinancement à l’appui de la GDF/REDD+.

  • FCPF

    FCPF

    Le Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF en anglais) est un partenariat mondial consacré à REDD+. Le FCPF aide les pays forestiers tropicaux et subtropicaux à développer des systèmes et des politiques pour la REDD+ et leur fournit des paiements basés sur les résultats de réduction d’émissions. Le FCPF complémente les négociations de la CCNUCC sur REDD+ en démontrant l’application de la REDD+ à l’échelle des pays.

  • Firmenich

    Firmenich

    Firmenich est la plus grande entreprise privée dans l'industrie de la parfumerie et des arômes. Fondée à Genève, Suisse, en 1895, elle est à l’origine d'une longue liste de grands classiques de la parfumerie fine et des arômes. Sa passion pour le goût et les odeurs est au cœur de son succès. Elle est renommée pour sa créativité, sa capacité d'innovation, et sa compréhension exceptionnelle des tendances du marché. Elle investit chaque année environ 10% de son chiffre d'affaires dans la recherche, reflétant son envie permanente de comprendre, partager et sublimer ce que la nature offre de mieux.

  • UNEP

    UNEP

    Créé en 1972, le PNUE est la plus haute autorité environnementale au sein du système des Nations Unies. Le Programme joue le rôle de catalyseur, de défenseur, d’instructeur et de facilitateur œuvrant à promouvoir l’utilisation avisée et le développement durable de l’environnement mondial. A cette fin, le PNUE collabore avec de nombreux partenaires, dont des organes des Nations Unies, des organisations internationales, des gouvernements nationaux, des organisations non gouvernementales, le secteur privé et la société civile.

 

qui sommes-nous ?

L’association GoodPlanet a été créée en 2005 par Yann Arthus-Bertrand avec la mission d’informer et d’éduquer le public à la protection de l'environnement. Elle est devenue fondation reconnue d'utilité publique en juin 2009, une reconnaissance qui permet d’inscrire ses activités dans la durée.

La fondation GoodPlanet invite à un mode de vie respectueux à la fois de la Terre et de ses habitants. Elle encourage chaque individu à agir et propose des solutions réalistes. Pour « mettre l’écologie au cœur des consciences », elle s’appuie sur une série de programmes qu’elle ne cesse de développer et de renforcer.

Son message universel invite chacun à réfléchir à l’évolution de la planète, au devenir de ses habitants et à s’engager.

www.goodplanet.org

La création de ce site est une volonté de la fondation GoodPlanet qui œuvre quotidiennement à la sensibilisation et à l’éducation du public à l’environnement.

Le site a été pensé et réfléchi par une équipe dédiée de la fondation qui a fourni tous les textes et les photos : Olivier Blond, Eric Boisteaux, Patrick Oudin et Bérénice Tardieu.

Nous remercions l’équipe de Publicis Net pour la réalisation et la mise en œuvre du site internet.

 
Menu

08/12/2011

Goodplanet - des forêts et des hommesDURBAN (AFP) - L'ancienne candidate du Parti Vert à la présidentielle brésilienne, Marina Silva, a vivement dénoncé mercredi à Durban (Afrique du Sud) la loi approuvée mardi soir par le Sénat assouplissant la protection des forêts.

"La loi qui a été approuvée hier par le Sénat réduit la protection de la forêt, elle amnistie ceux qui déforestent et provoquera une augmentation de la déforestation", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse en marge des négociations sur le climat sous l'égide de l'ONU.

"Il nous reste la présidente Dilma (Rousseff), qui avait promis - lors de la campagne présidentielle - qu'elle utiliserait son droit de veto sur tout dispositif qui pourrait augmenter la déforestation ou amnistier ceux qui déforestent", a ajouté l'ex-ministre de l'Environnement de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva.

L'approbation le Sénat brésilien de cette loi, qui doit encore repasser devant les députés, a également provoqué de vives réactions parmi les ONG présentes dans la ville sud-africaine située au bord de l'océan Indien.

Lire la suite sur GoodPlanet.Info

Crédits photos : *Brunna Peretti Loureiro* - CC BY-NC-ND 2.0

 


20/10/2011

Fernando Meirelles - des forets et des hommes - GoodPlanetBRASILIA - (AFP) - Le cinéaste brésilien Fernando Meirelles -réalisateur de "La Cité de Dieu" (2002)- a lancé une campagne avec ses amis célèbres contre le nouveau code forestier, accusé par les écologistes de favoriser le déboisement, rapporte mercredi la presse brésilienne.

Fernando Meirelles -qui lance en ce moment son nouveau film "360" avec Rachel Weisz, Jude Law et Anthony Hopkins- a demandé à ses amis d'enregistrer des messages avec une caméra ou même leur portable pour demander aux sénateurs d'opposer leur veto au texte.

"Au lieu de louer un studio, avec des spots lumineux et des maquilleuses, nous avons eu l'idée que chacun s'enregistre avec sa propre caméra et selon son propre scénario", a expliqué le cinéaste cité par le site UOL.

"Nous ne pouvons pas rester les bras croisés devant un projet comme celui-là, les forêts sont la plus grande richesse de notre pays. J'invite tous les Brésiliens à participer à notre campagne", déclare ainsi la top modèle brésilienne Gisele Bündchen dans une vidéo postée sur internet.

Lire la suite de l'article sur GoodPlanet.info

Crédits photo : CC BY-NC 2.0 - Reza Vaziri

 


22/08/2011

BRASILIA - (AFP) - Les déboisements en Amazonie brésilienne ont augmenté de 15% lors des douze derniers mois, même s'ils ont chuté de moitié en juillet par rapport à juillet 2010, a indiqué mercredi l'Istitut brésilien de recherches spatiales (Inpe) sur la base de données satellitaires provisoires.

De juillet 2010 à juillet 2011, la forêt amazonienne a perdu 2.654 km2 de végétation dans les Etats du Mato Grosso (centre-ouest) et du Para (nord) notamment. Au cours des douze mois précédents, elle en avait perdu 2.295.

Pour le seul mois de juillet, 225 km2 de forêt amazonienne ont été dévastés mais cela représente la moitié seulement de la zone déboisée l'an dernier: 485 Km2.

Après un effort notoire du gouvernement dans la lutte contre la déforestation, celle-ci avait connu une hausse brutale en avril dernier: 477 km2 de forêts étaient partis en fumée, dont près de 406 km2 dans le seul Etat du Mato Grosso, terre d'élevage de bovins et grand producteur de soja.

Lire la suite de l'article sur GoodPlanet.info

Crédit photo : hamadryades - CC BY-NC-SA 2.0