contact

Pour contacter la fondation GoodPlanet, envoyez-nous un e-mail à forets@goodplanet.org

Vous pouvez également nous écrire à :

  • Fondation GoodPlanet

    1 carrefour de Longchamp

    75116 PARIS
 

mentions légales

Droits de propriété du site

Les informations diffusées sur le site www.desforetsetdeshommes.org sont la propriété de GoodPlanet. La diffusion intégrale ou partielle sur des sites Internet privés des contenus (textes et images), sans accord de GoodPlanet, est interdite. La modification ou l’altération de ces informations est également interdite.

Malgré toute la rigueur apportée au contenu du site www.desforetsetdeshommes.org, GoodPlanet ne peut être tenue responsable des informations publiées. D’une manière générale, la fondation GoodPlanet ne saurait garantir la qualité et la compatibilité du site à un usage spécifique, ni que le site soit exhaustif ou dépourvu de toute erreur.

Toute utilisation d’information doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès du service Communication de GoodPlanet (communication@goodplanet.org). Celle-ci sera accordée si sa finalité est conforme à l’engagement de la fondation. La mise en place de liens hypertextes vers des pages ou des documents diffusés sur le site www.desforetsetdeshommes.org est autorisée si les liens garantissent la possibilité d’identifier l’origine du document. L’utilisateur devra en informer préalablement le service Communication de GoodPlanet (communication@goodplanet.org)

Ces informations ne doivent être utilisées qu’à des fins strictement professionnelles. Les utilisateurs sont responsables de l’usage qu’ils en font, conformément aux réglementations en vigueur (loi n°78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, dite « Loi Informatique et Liberté »).

Loi informatique et Libertés

La délibération n°2006-130 du 09/05/2006 dispense les associations à but non lucratif régies par la loi du 1er juillet 1901 de déclaration des traitements relatifs à la gestion des membres et donateurs. Le traitement de données personnelles ne fait donc pas l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). La dispense prévoit que seules peuvent être enregistrées les données relatives à l’identité, l’identité bancaire, vie associative à l’exception des données sensibles telles que les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, l’appartenance syndicale, l’état de santé ou la vie sexuelle des personnes, les infractions, condamnations ou mesure de justice. Ces données ne peuvent être conservées au delà de la démission ou de la radiation du membre (sauf s’il fait la demande contraire) et pour les donateurs au-delà de deux sollicitations restées infructueuses.

GoodPlanet s’engage à préserver la confidentialité des informations éventuellement fournies en ligne par l’internaute qui ne seront pas utilisées par d’autres entités que la fondation GoodPlanet. Conformément à l’article 34 de la loi « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978, l’utilisateur dispose d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données éventuelles qui le concernent. Il suffit d’en faire la demande par courrier simple à GoodPlanet, 1 Carrefour de Longchamp, Domaine de Longchamp, 75116 Paris.

GoodPlanet

Siège social - Domaine de Longchamp, 1 Carrefour de Longchamp 75116 PARIS

Numéro de publication au Journal officiel le 2005033

Récépissé de la Préfecture de Police 05/2802 dossier 00171796

 

partenaires

  • La Fondation Yves Rocher

    La Fondation Yves Rocher

    La Fondation Yves Rocher – Institut de France a vu le jour à l'initiative de Jacques Rocher, fils d'Yves Rocher, le créateur de la Cosmétique Végétale.

    La Fondation Yves Rocher contribue à la conduite d'actions locales et globales de conservation de la nature, de solidarité et d'éducation à l'environnement, dans plus de 50 pays du monde.

    Créée en 1991 et placée sous l'égide de l'Institut de France en 2001, la Fondation Yves Rocher œuvre pour un "monde plus vert" au travers de 2 actions phares : le Prix "Terre de Femmes" et l'opération "Plantons pour la Planète".

  • FEM

    FEM

    Le Fonds pour l’Environnement Mondial est aujourd’hui la principale source publique de financement des projets d’amélioration de l’état environnemental de la planète. Il a accordé des aides à hauteur de 9 milliards de dollars sur ses fonds propres et mobilisé plus de 40 milliards de dollars de cofinancement à l’appui de plus de 2 700 projets dans plus de 165 pays. De plus, le FEM a constitué une enveloppe financière distincte de 250 millions de dollars et 750 millions de dollars de cofinancement à l’appui de la GDF/REDD+.

  • FCPF

    FCPF

    Le Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF en anglais) est un partenariat mondial consacré à REDD+. Le FCPF aide les pays forestiers tropicaux et subtropicaux à développer des systèmes et des politiques pour la REDD+ et leur fournit des paiements basés sur les résultats de réduction d’émissions. Le FCPF complémente les négociations de la CCNUCC sur REDD+ en démontrant l’application de la REDD+ à l’échelle des pays.

  • Firmenich

    Firmenich

    Firmenich est la plus grande entreprise privée dans l'industrie de la parfumerie et des arômes. Fondée à Genève, Suisse, en 1895, elle est à l’origine d'une longue liste de grands classiques de la parfumerie fine et des arômes. Sa passion pour le goût et les odeurs est au cœur de son succès. Elle est renommée pour sa créativité, sa capacité d'innovation, et sa compréhension exceptionnelle des tendances du marché. Elle investit chaque année environ 10% de son chiffre d'affaires dans la recherche, reflétant son envie permanente de comprendre, partager et sublimer ce que la nature offre de mieux.

  • UNEP

    UNEP

    Créé en 1972, le PNUE est la plus haute autorité environnementale au sein du système des Nations Unies. Le Programme joue le rôle de catalyseur, de défenseur, d’instructeur et de facilitateur œuvrant à promouvoir l’utilisation avisée et le développement durable de l’environnement mondial. A cette fin, le PNUE collabore avec de nombreux partenaires, dont des organes des Nations Unies, des organisations internationales, des gouvernements nationaux, des organisations non gouvernementales, le secteur privé et la société civile.

 

qui sommes-nous ?

L’association GoodPlanet a été créée en 2005 par Yann Arthus-Bertrand avec la mission d’informer et d’éduquer le public à la protection de l'environnement. Elle est devenue fondation reconnue d'utilité publique en juin 2009, une reconnaissance qui permet d’inscrire ses activités dans la durée.

La fondation GoodPlanet invite à un mode de vie respectueux à la fois de la Terre et de ses habitants. Elle encourage chaque individu à agir et propose des solutions réalistes. Pour « mettre l’écologie au cœur des consciences », elle s’appuie sur une série de programmes qu’elle ne cesse de développer et de renforcer.

Son message universel invite chacun à réfléchir à l’évolution de la planète, au devenir de ses habitants et à s’engager.

www.goodplanet.org

La création de ce site est une volonté de la fondation GoodPlanet qui œuvre quotidiennement à la sensibilisation et à l’éducation du public à l’environnement.

Le site a été pensé et réfléchi par une équipe dédiée de la fondation qui a fourni tous les textes et les photos : Olivier Blond, Eric Boisteaux, Patrick Oudin et Bérénice Tardieu.

Nous remercions l’équipe de Publicis Net pour la réalisation et la mise en œuvre du site internet.

 
Menu

23/12/2011

Des forets et des Hommes - GoodPlanet A l'issue de l'année internationale des forêts, où en est la déforestation? Selon les chiffres démêlés par Youphil pour vous, la situation empire...

Source : Youphil

6,4 millions d'hectares

C'est la superficie de forêt qui disparaît chaque année, selon une moyenne calculée entre 2000 et 2005 par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture). Entre 1990 et 2000, ce chiffre était de 4,1 millions. La forêt est détruite pour plusieurs raisons, principalement l'exploitation du bois, l'urbanisation et l'extension des terres agricoles.

6 tonnes

C'est la quantité de CO2 que peut absorber un hectare d'arbres par an. C'est pourquoi la déforestation est un important facteur de réchauffement climatique. Mais elle a aussi d'autres conséquences. Elle menace la survie de certaines espèces, réduit la fréquence des précipitations et dégrade la qualité des sols forestiers, qui filtrent l'eau, la pollution et régulent les rivières.

17%

C'est la proportion des émissions de gaz à effet de serre générées par la déforestation. En clair, la destruction des forêts génère plus de CO2 et assimilés que l'intégralité des transports dans le monde.

1 minute

C'est le temps qu'il faut pour voir disparaître 10 hectares de forêt dans le monde, selon une moyenne calculée entre 1990 et 2005. En tout, sur cette période, 72,9 millions d'hectares ont disparu. Il s'agit de perte nette, celle qui n'a pas été compensée par le reboisement ou l'expansion naturelle des forêts.

2030

C'est la date à laquelle, si rien n'est fait, la moitié de la forêt amazonienne aura disparu, selon WWF. Le "poumon de la planète", qui s'étend sur 5 millions de km2, a déjà perdu 18% de sa surface, soit deux fois la France, depuis 1970.

1,2 milliards de dollars

C'est le montant de l'amende réclamée par l'Etat brésilien à quatorze négociants en boeuf accusés d'acheter leur bétail dans des zones défrichées illégalement. Le Brésil a également remarqué que certains déboiseurs clandestins utilisaient désormais une nouvelle méthode, consistant à répandre des herbicides par avion sur la forêt. Une technique radicale et extrêmement toxique, qui fait encourir à ses utilisateurs une amende de 1,8 million de dollars.

5

C'est le nombre de pays qui concentrent à eux seuls plus de la moitié des forêts sur terre. Il s'agit de la Russie, du Brésil, du Canada, des Etats-Unis et de la Chine. Viennent ensuite, dans la liste des pays les plus boisés au monde, la République démocratique du Congo, l'Indonésie, le Pérou et l'Inde. En tout, 30% de la surface de la planète est occupée par les forêts, selon les derniers chiffres. Soit l'équivalent de 3,69 milliards d'hectares.

11%

C'est le seul chiffre encourageant à ce jour : la destruction de la forêt amazonienne a chuté de 11% au Brésil, entre 2010 et 2011. Il s'agit de son plus bas niveau depuis 23 ans. La lutte du gouvernement brésilien contre le déboisement illégal, ainsi qu'un fort ralentissement de l'activité économique du pays sont à l'origine de ce résultat.

Photo de Crustmania en licence cc

 


12/12/2011

GoodPlanet - Des forêts et des hommesLe Président du Sierra Leone a officiellement déclaré la forêt tropicale de Gola comme un parc national. Cette annonce, par le ministère de l’agriculture, des forêts et de la sécurité alimentaire, reconnaît le caractère exceptionnel du site pour sa biodiversité tant végétale qu’animale. « La société royale pour la protection des animaux estime que classer des 71 000 hectares de la forêt de Gola en parc national devrait mieux la protéger de l’exploitation forestière et minière. », rapporte The Washington Post du 3 décembre.

Source : GoodPlanet.info

Crédit photo CIFOR - CC BY-NC-ND 2.0

 


08/12/2011

Goodplanet - des forêts et des hommesDURBAN (AFP) - L'ancienne candidate du Parti Vert à la présidentielle brésilienne, Marina Silva, a vivement dénoncé mercredi à Durban (Afrique du Sud) la loi approuvée mardi soir par le Sénat assouplissant la protection des forêts.

"La loi qui a été approuvée hier par le Sénat réduit la protection de la forêt, elle amnistie ceux qui déforestent et provoquera une augmentation de la déforestation", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse en marge des négociations sur le climat sous l'égide de l'ONU.

"Il nous reste la présidente Dilma (Rousseff), qui avait promis - lors de la campagne présidentielle - qu'elle utiliserait son droit de veto sur tout dispositif qui pourrait augmenter la déforestation ou amnistier ceux qui déforestent", a ajouté l'ex-ministre de l'Environnement de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva.

L'approbation le Sénat brésilien de cette loi, qui doit encore repasser devant les députés, a également provoqué de vives réactions parmi les ONG présentes dans la ville sud-africaine située au bord de l'océan Indien.

Lire la suite sur GoodPlanet.Info

Crédits photos : *Brunna Peretti Loureiro* - CC BY-NC-ND 2.0

 


29/11/2011

L'arbre de l'année 2011 a été dévoilé lors d'une cérémonie organisée à l'Unesco, le 24 novembre, dans le cadre de l'Année internationale des forêts. Cette opération a été créée par Terre Sauvage, en lien avec l'ONF et de nombreux partenaires rassemblés pour l'occasion (La Fondation Yves Rocher, la LPO, les Scouts et Guides de France, les magazines Notre Temps, Wapiti et Terre Sauvage, ainsi qu’Ushuaïa TV).

Lire l'article sur le site de l'ONF

 


28/11/2011

Des forêts et des hommes - Fondation GoodPlanetTREBES (Aude) - (AFP) - La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé jeudi la campagne de reboisement des bords du Canal du Midi, où des milliers de platanes malades doivent être abattus, et a appelé entreprises et passionnés du canal à financer un tiers de ce projet coûteux.

Les collectivités sont également pressées de régler 30% des 200 millions d'euros du programme d'abattage et de replantation prévu sur dix ans. Les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ont dénoncé le faible engagement de l'Etat, propriétaire du Canal du Midi.

La ministre a planté jeudi à Trèbes (Aude), près de Carcassonne, le premier platanor, une variété résistante au champignon tueur, le chancre coloré, qui ravage les bords du canal depuis plusieurs années, et qui contraint désormais à abattre 4.000 arbres par an sur un total de 42.000 entre Toulouse et Agde (Hérault).

Elle a fait appel jeudi à "une grande mobilisation pour sauver le Canal du Midi", ouvrage classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Mme Kosciusko-Morizet s'est déclarée convaincue que "les experts de l'Unesco seront sensibles à ces efforts" et a estimé qu'aucun déclassement n'était à craindre.

Lire la suite sur GoodPlanet.info

Crédit photo : Lultra - CC BY-NC 2.0

 


22/11/2011

Des forêts et des Hommes - GoodplanetKUALA LUMPUR - (AFP) - Les principaux industriels européens concernés et les enseignes de distribution privilégient de plus en plus l'huile de palme durable pour freiner la déforestation mais les efforts sont trop lents, a indiqué mardi le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Dans une étude portant sur 132 entreprises européennes, le WWF estime que près d'un distributeur sur deux et un industriel sur cinq ne satisfait pas à la charte de la Table ronde pour l'huile de palme durable (RSPO), association créée en 2004 qui regroupe producteurs, industriels et ONG du monde entier.

"Il y a eu des progrès depuis la dernière étude, en 2009, mais les engagements ne se traduisent pas suffisamment vite dans l'utilisation accrue d'huile de palme durable certifiée", note le WWF.

Selon les critères retenus (engagements, approvisionnements et transparence), le géant anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever est le groupe le plus vertueux, juste devant le numéro un mondial des cosmétiques L'Oréal.

United Biscuits (marques BN, Delacre), Yves Rocher, LU et Danone sont relativement bien placés.

L'Occitane et Lactalis en revanche occupent le bas du tableau. L'Occitane n'est pas membre de la RSPO mais aspire à l'être, tandis que d'après les données disponibles, entre 0 et 25% seulement de l'huile de palme qu'elle utilise est certifiée.

Lire la suite sur le site de GoodPlanet.info

Crédits photos : CC BY-NC-ND 2.0 - CIFOR

 


21/11/2011

PARIS - (AFP) - Les forêts françaises souffriront rapidement du manque d'eau et devraient régresser dans certaines zones quand le réchauffement climatique manifestera ses pleins effets : des chercheurs essayent d'anticiper la crise afin d'aider les forestiers à s'y préparer.

Les résultats de leurs études, visant à apprécier les risques, ont été présentés jeudi à Paris lors d'un colloque réunissant des chercheurs de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique), du CNRS et de plusieurs universités.

Les sécheresses seront "de plus en plus sévères, longues et fréquentes", ont assuré les chercheurs devant la presse. Certaines régions (sud, sud-ouest) seront touchées "dès un futur proche", vers 2050, mais la plupart seront concernées vers 2100.

Chênes, hêtres, épicéas, sapins, pins Douglas...: pour ces espèces particulièrement représentées en France, il y aura souvent une modification des aires de répartition. Les espèces méditerranéennes comme le chêne vert remonteront vers le nord, le pin sylvestre diminuera considérablement dans tout l'ouest, voire disparaîtra, selon Paul Leadley (université Paris-sud, CNRS). Le hêtre régressera fortement en plaine.

Lire la suite sur GoodPlanet.info

Crédits photo : CC BY-NC-ND 2.0 par CpaKmoi

 


14/11/2011

GoodPlanet - des forêts et des HommesPARIS - (AFP) - Les forestiers privés, qui représentent les trois-quarts de l'espace boisé français, réclament à l'Etat 300 millions d'euros annuels pour prix de leur participation à l'absorption du CO2 du pays, a annoncé jeudi la Fédération nationale des syndicats de forestiers privés.

"La forêt française, dont 74% sont détenus par 3,5 millions de propriétaires privés, séquestre chaque année plus de 15% du CO2 émis dans le pays mais sans aucune rémunération", a déploré Luc Bouvarel, directeur général de la fédération. Ainsi la forêt permet d'éviter l'émission de quelque 100 millions de tonnes de CO2 par an, selon les calculs des forestiers privés.

De par leur gestion durable et responsable de leurs parcelles, ils assurent un important service environnemental et demandent une contre-partie financière de 300 millions d'euros qui pourrait provenir du Fonds stratégique carbone.

Lire la suite de l'article sur GoodPlanet.info

Crédits photos : pepsiline - CC BY-SA 2.0

 

 


07/11/2011

La fin de l’année 2011 – l’Année internationale des forêts – approche. l'UICN vient de faire un premier bilan de ce qui a été fait pour préserver la contribution extraordinaire, irremplaçable, que les forêts de la planète apportent à la survie de la biodiversité et des sociétés humaines.

Pour découvrir ce bilan, rendez vous sur leur site : http://www.iucn.org/fr/ressources/focus/celebrer_les_forets/

 

 

 


04/11/2011

MONTREAL - (AFP) - La combustion du bois de forêt pour produire de l'énergie est en fait plus polluante et dangereuse pour l'environnement que l'utilisation de l'essence ou du charbon, affirme mercredi Greenpeace Canada dans un rapport basé sur de nombreux travaux de recherche.

Plusieurs provinces canadiennes ont ouvert les forêts publiques à l'extraction à grande échelle de matière végétale (arbres, arbuste, souches, racines et feuillages) pour produire de l'énergie à partir de leur combustion dans des centrales électriques.

L'association écologiste qualifie cette politique de "biomascarade" et fait remarquer qu'il n'y a eu aucun débat public sur la question ni mise en place de règles environnementales adéquates.

Contrairement à ce que prétendent les autorités et les compagnies intéressées, Greenpeace affirme que la combustion ces arbres n'est pas "carboneutre", autrement dit qu'elle ne présente pas de bilan neutre des émissions de dioxyde de carbone et plus généralement de gaz à effet de serre.

En fait, les centrales électriques nord-américaines fonctionnant à la biomasse "émettent jusqu’à 150% de plus de CO2, 400% de plus de monoxyde de carbone irritant pour les poumons, et 200% de plus de particules fines qui causent l’asthme", affirme Nicolas Mainville, responsable de la campagne "Forêt" de Greenpeace dans son rapport.

Lire la suite sur GoodPlanet.info

Crédits photos : CC BY-SA 2.0 - Jean-Louis Vandevivère